Tout savoir sur la formation professionnelle

Découvrez le guide de la formation professionnelle : définition, objectifs, accès, types de formation… vous saurez tout !
Accueil / Le blog du CNFDI / Guide de la formation professionnelle

Tout savoir sur la formation professionnelleEn France, la formation est un droit important pour chaque personne indépendamment de son statut.

Les nombreuses réformes de ces dernières années ont permis d’améliorer les opportunités offertes par cet outil. La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a notamment changé profondément le paysage de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Définition, objectifs, types de formation, liste des organismes qui peuvent vous accompagner… vous saurez tout grâce à notre guide.

Qu’est-ce que la formation professionnelle ?

La formation professionnelle est un processus d'apprentissage permettant à un individu d’acquérir les connaissances ainsi que le savoir-faire nécessaires à l'exercice d'un métier ou d'une activité professionnelle.

On distingue deux types de formations professionnelles : 

  • la formation professionnelle initiale comprenant notamment l’apprentissage
  • la formation professionnelle continue destinée aux adultes et aux jeunes déjà engagés dans la vie active ou qui s'y engagent

La formation professionnelle initiale

La formation professionnelle initiale s’adresse aux adolescents sous statuts scolaires, aux universitaires inscrits à un enseignement supérieur professionnalisant et aux apprentis.

Elle comprend entre autres l’enseignement professionnel, l’enseignement supérieur et l’apprentissage.

Ce type de formation se fait au sein des lycées professionnels, des lycées techniques ou dans des centres de formations d’apprentis. 

L’enseignement professionnel permet aux jeunes de préparer et d’obtenir un certificat d’aptitude professionnel (CAP), un brevet d’études professionnelles (BEP) ou encore un baccalauréat professionnel (Bac Pro). 

Les filières courtes à vocation professionnelle permettant d’obtenir un BTS ou un DUT entrent également dans le cadre de la formation professionnelle initiale.  

La formation professionnelle continue

La formation continue s’adresse à toute personne déjà engagée dans la vie active, y compris les personnes en recherche d’emploi.  

Les salariés, les agents publics, les travailleurs indépendants, les chefs d’entreprise, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’une formation pour adulte. 

Elle peut être à l’initiative du salarié, motivé par l’envie d’évoluer dans sa carrière ou d’approfondir ses connaissances, ou bien par l’employeur, lorsqu’il souhaite maintenir des compétences. 

La demande de formation peut émaner de la personne au chômage ou du conseiller Pôle emploi s’il juge qu’elle est indispensable pour retrouver un emploi. 

La formation professionnelle peut durer quelques heures ou jours, c’est le cas des formations courtes, notamment pour apprendre l’utilisation d’un logiciel ou d’une technique ou bien pour comprendre un secteur. 

Les formations plus longues, c’est à dire sur plusieurs mois ou années, permettent quant à elles d’obtenir un diplôme, une certification ou une qualification afin d’apprendre un métier. 

L’enseignement peut se faire en présentiel, à distance, en contrat d’apprentissage, en contrat de qualification ou en digital learning… 

Quels sont les objectifs de la formation professionnelle ?

  • Préparer un concours ou un examen

De nombreux organismes de formation, comme c’est le cas de notre école, proposent des formations pour aider les candidats à préparer un concours ou un examen afin de mettre toutes les chances de leur côté et de le réussir. 

  • Obtenir un diplôme 

Grâce à une formation professionnelle, les candidats peuvent préparer et obtenir un diplôme, une certification ou une qualification. Un moyen idéal pour tous ceux qui n’ont pas de diplôme ou qui n’ont pas fini leurs études. 

  • Monter en grade

La formation professionnelle des adultes a également pour objectif de faire évoluer le salarié au sein de son entreprise. 

  • Conserver ou retrouver un emploi 

Pour répondre aux besoins de l’entreprise, l’emploi occupé peut nécessiter une mise à jour des compétences. Dans ce cas, la formation permet d’en acquérir de nouvelles pour le maintien dans l’emploi. 

Elle a également pour objet de permettre le retour à l'emploi des personnes qui ont interrompu leur activité professionnelle pour s'occuper de leurs enfants, de leur conjoint ou de leurs ascendants en situation de dépendance. 

  • Préparer une reconversion 

La formation professionnelle continue permet également d'apprendre un métier grâce à l’acquisition de nouvelles compétences. 

  • Créer son entreprise

Elle peut également être un excellent moyen d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour créer sa propre société. De plus en plus d'établissements proposent des cursus spécialisés dans l'entrepreneuriat. 

  • Augmenter le développement économique de l’entreprise

La formation professionnelle va permettre aux entreprises d’accélérer leur développement grâce à la montée en compétences de leurs salariés.

Comment accéder à la formation professionnelle ? 

Un salarié peut suivre une formation professionnelle à son initiative ou à celle de son employeur.  

Un demandeur d’emploi peut également décider par lui-même d’entreprendre une formation ou bien d’en suivre une suite aux recommandations de son conseiller Pôle emploi. 

Parmi les différents dispositifs de formation, nous retrouvons : 

  • Le Compte personnel de formation

Le CPF qui remplace le DIF depuis le 1er janvier 2015 permet à toute personne active (dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la retraite) de se constituer un crédit de formation qu’elle pourra choisir d’utiliser ou non.  

Depuis le 1er janvier 2019, chaque actif (hors agents publics) dispose d’un Compte personnel de formation crédité en euros et non plus en heures. 

Le CPF peut être mobilisé dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience (VAE), d’un bilan de compétences, d’une formation visant à obtenir un diplôme ou une certification ou bien de la préparation à l'épreuve théorique du Code de la route et à l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger (permis B) et du groupe lourd. 

  • Le Projet de Transition Professionnelle 

Le PTP remplaçant le CIF depuis le 1er janvier 2019 permet aux salariés souhaitant changer de métier de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. Dans ce cadre, ils peuvent bénéficier d’un droit à congé et d’un maintien de leur rémunération pendant la durée de l’action de formation.

Pour en bénéficier, les salariés en CDI doivent justifier d’une ancienneté d’au moins vingt-quatre mois, consécutifs ou non, dont douze mois dans la même entreprise.  

  • Le plan de développement des compétences

Ce dispositif se substituant au plan de formation depuis le 1er janvier 2019 recense l’ensemble des actions de formation mises en place par l’employeur pour ses salariés. Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, peuvent mettre en place chaque année un plan de développement des compétences. 

  • La reconversion ou promotion par alternance

Le dispositif Pro-A permet au salarié d'atteindre un niveau de qualification supérieur ou identique à celui qu'il détient au moment de s'engager dans la démarche de reconversion ou de promotion par l'alternance. 

Ce dispositif a pour objectif de relancer la reconversion professionnelle ou la promotion interne des salariés les moins qualifiés par alternance.

Il s’adresse aux salariés 

  • en CDI
  • en CUI (contrat unique d’insertion) à durée indéterminée
  • sportifs ou entraîneurs professionnels en CDD 
  • en activité partielle 

et dont la qualification ne dépasse pas le niveau 5 du nouveau cadre national des certifications (ancien niveau III). 

  • Le conseil en évolution professionnelle 

Le CEP est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Assuré par des conseillers d'organismes habilités, le conseil en évolution professionnelle permet de définir et réaliser un projet professionnel, notamment en vue d’une transition, d’une reconversion, d’une reprise ou d’une création d’activité.

Quelles actions de formation professionnelle sont possibles ?

De nombreuses actions entrent dans le champ d’application de la formation professionnelle :  

  • Les formations qui permettent d’accéder à un emploi, de maintenir un salarié dans son emploi, de développer ses compétences ou de favoriser sa mobilité professionnelle...

  • L’apprentissage qui assure la formation initiale de jeunes jusqu’à 29 ans révolus en alternant périodes d’enseignement théorique en centre de formation des apprentis (CFA) et en entreprise avec laquelle l’apprenti a signé son contrat. 

Les apprentis préparant un diplôme ou un titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés (sans limite d’âge), les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise peuvent également bénéficier d’un contrat d'apprentissage.

  • La VAE qui consiste à faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l'acquisition d'un diplôme, d'un titre professionnel ou d'un certificat de qualification. La validation des acquis de l'expérience s’adresse aux candidats qui ont déjà un an d’expérience dans une activité (salariée, non salariée ou bénévole) en rapport direct avec la certification visée.

  • Le bilan de compétences qui permet de faire le point sur sa carrière, ses compétences et ses motivations. Il constitue une étape essentielle dans une carrière, que ce soit pour une reconversion professionnelle, une création d’entreprise ou bien pour la recherche d’un emploi... 

Où se renseigner pour une formation professionnelle ?

Plusieurs organismes ou professionnels peuvent vous apporter des conseils et vous accompagner dans votre projet de formation.

  • Votre entreprise

Les salariés peuvent solliciter leur entreprise afin de financer leur formation dans le cadre d’un plan de développement des compétences (PDC). 

Dans le cas d’un Projet de Transition Professionnelle (anciennement appelé CIF), vous devez demander une autorisation d’absence à votre employeur par écrit. 

  • Internet

De nombreux sites web spécialisés permettent d’obtenir de précieux conseils sur des métiers, des formations ou bien sur les démarches à entreprendre en cas de reconversion professionnelle. 

  • Pôle emploi 

Les demandeurs d’emploi peuvent contacter leur conseiller Pôle emploi afin d’être orientés vers les métiers les plus porteurs et faire le point sur leurs besoins en formation. 

  • L’APEC

Cet organisme conseille les cadres tout au long de leur carrière, notamment lorsqu’ils souhaitent se reconvertir. 

  • L’AFPA

L’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes est un organisme de formation à destination des demandeurs d’emploi et des salariés. Ses conseillers apportent de nombreuses informations sur les formations. 

  • Le Greta

Structure de l’Education nationale, le réseau Greta est en charge de la formation continue pour adultes. Des formations diplômantes, qualifiantes ou modulaires, ainsi que des formations par alternance sont proposées. Elles se déroulent au sein d’un établissement dédié, via Internet ou dans l’entreprise des salariés. 

  • L’Agefiph

Aidée d’autres structures et associations, l’Agefiph accompagne les salariés et demandeurs d’emploi handicapés dans leurs démarches afin de trouver un emploi, de conserver leur emploi ou construire leur projet professionnel. 

  • Les CFA ou les écoles proposant l’alternance

Les centres de formation des apprentis ou les écoles proposant des formations en contrat de professionnalisation peuvent également apporter de nombreux conseils. 

  • Les organismes de formation

Pour les candidats qui savent déjà quelle formation suivre, ils peuvent directement se renseigner auprès de l’organisme.

Comment financer une formation professionnelle ?

Financer sa formation avec ses fonds personnels est tout à fait possible mais difficilement accessible à bon nombre de personnes.  Heureusement, de nombreux dispositifs aident les candidats en fonction de leur situation :

  • Pour les salariés : le CPF, le PDC, le CPF de transition, la pro-A
  • Pour les agents publics : le CPF, le CFP, la période de professionnalisation
  • Pour les demandeurs d’emploi : le CPF, l’AIF de Pôle Emploi, le chèque formation
  • Pour les chefs d’entreprise : l'AGEFICE ou le FAFCEA

En savoir sur les financements d’une formation professionnelle

Abonnez-vous à notre newsletter
Téléchargez Gratuitement
le Guide Complet des Formations
Nous ne revendons aucune de vos données personnelles.
Informatique et libertés
Conseils et accompagnements
01 60 46 55 50
Besoin d’être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle.

Thématiques

Derniers articles publiés

Comment bien choisir son centre de formation professionnelle ?
11 critères pour bien choisir votre organisme de formation professionnelle pour adulte
Réforme de la formation professionnelle 2019
Réforme de la formation professionnelle 2019 : quels impacts pour les actifs ?
Congé de formation professionnelle (CFP)
Tout savoir sur le congé de formation professionnelle
Financement formation professionnelle
Comment financer une formation professionnelle ?

Pourquoi se former avec le CNFDI

Ecole sous contrôle pédagogique de l’Etat
Formateurs professionnels
Equipe pédagogique disponible
Mise en pratique via des stages
Programmes de formation complets
Recevez notre documentation complète et GRATUITE dès maintenant !