Le bilan personnel et professionnel est la base de toutes les techniques de recherche d’emploi.

Pourquoi ?

Femme réfléchissant à son avenirI - Pourquoi faire son bilan personnel sera bénéfique pour votre avenir ?

Pour une raison fondamentale : la connaissance de soi-même, de ses défauts, de ses qualités, de ses motivations sont des points qu’il faut maîtriser avant même de rédiger son CV, ou de répondre à des petites annonces, ou d’affronter des entretiens d’embauche.

Ces étapes, certes indispensables pour trouver un emploi, ne peuvent être couronnées de succès que si les bases sont assises : la connaissance de soi-même.

Car l’objectif d’une recherche d’emploi n’est pas de « tricher » avec soi-même pour trouver une activité professionnelle. Cette dernière est nécessairement vouée à l’échec si elle ne correspond pas à la nature même du candidat, à ses motivations, à ses forces et à ses faiblesses.

Avant de passer à l’action, c’est-à-dire choisir un premier emploi, changer d’entreprise, trouver une nouvelle situation, il est évidemment nécessaire de se faire connaître de ou des personnes qui prendront la décision.

Mais encore faut-il se connaître soi-même. Cette question peut vous paraître inutile.

Elle ne l’est, en fait, pas du tout, bien au contraire !

En effet, on a pu constater que de nombreux candidats à un emploi ne se connaissent pas – ou se comportent comme s’ils ne se connaissaient pas – ni au plan de leur expérience professionnelle, ni au plan de leurs capacités, ni au plan de leurs objectifs.

C’est justement le rôle du bilan personnel et professionnel :

  • de concevoir une synthèse utile de son passé, présent et avenir afin de rédiger son curriculum vitae. Celui-ci permettra de mettre en valeur les points forts de sa personnalité, de son savoir-faire et surtout,

  • de savoir ce que l’on peut apporter à l’entreprise, comment communiquer avec elle, et s’insérer dans la communauté qu’elle représente.


II - Comment mener à bien ce bilan ?

On compare souvent une campagne de recherche d’emploi à celle de marketing :

a) Définition du produit → c’est VOUS.

b) Positionnement du produit sur son marché -> vous devez vous positionner sur le MARCHE DE L’EMPLOI.

Pour établir votre propre bilan, vous devrez être objectif(ve) et exhaustif(ve) vis-à-vis de votre parcours, en dressant la liste des succès, mais aussi des échecs. Cette réflexion sur vous-même vous permettra par la suite d’ordonner vos idées et de rédiger au mieux votre curriculum vitae et votre lettre de motivation.

De plus, faire son bilan redonne souvent confiance en soi. En effet, il ne s’agit pas de s’autocritiquer vainement, mais de rechercher en soi tout ce qui peut avoir valeur d’arguments, tout ce qui témoigne de sa valeur, de son dynamisme, de son esprit d’entreprise, de sa réussite. Et en cherchant, on trouve !

Se poser soi-même toutes sortes de questions, et se les faire poser par d’autres, amènent à effectuer un véritable entraînement pour cette étape souvent difficile qu’est l’entretien. Les « questions pièges » classiques ne vous prendront pas dépourvu parce que vous aurez préparé les réponses et l’argumentation.

On peut établir son bilan personnel et professionnel à n’importe quel moment de sa vie et quel que soit son âge.
Cependant, on a constaté que certaines situations nous poussent davantage à réfléchir sur soi-même.

En effet, c’est le cas lorsque :

          → Nous cherchons un premier emploi

          → Nous souhaitons changer d’entreprise

          → Nous voulons trouver une nouvelle situation

Cet article vous a plu ? Poursuivez votre lecture et découvrez comment décrypter une annonce !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer