Le métier de fleuriste

Devenir fleuriste, c’est s’occuper des fleurs, les transformer en de magnifiques bouquets et les vendre. Quel que soit l’évènement qui se présente (mariage, réception, enterrement, etc.), le fleuriste est toujours sollicité pour son talent d’artiste à travers des compositions, assemblages, et arrangements floraux. Créer, vendre, et conseiller sont les principales activités de ce métier.
Avec ses multiples compétences, le fleuriste choisit les fleurs et les végétaux qu’il utilisera pour ses bouquets. Ses représentations florales changeront ainsi selon la saison et les demandes des clients.

Les tâches du fleuriste

Nécessitant de bonnes notions en botanique et en horticulture, le métier de fleuriste comprend l’entretien des fleurs jusqu’ à leur vente, en passant par la composition des bouquets et la mise en pot des plantes.
Après s’être approvisionné chez un grossiste, le fleuriste contrôle la qualité des fleurs et les stocke dans un endroit adéquat. Il effectue par la suite plusieurs tâches pour les mettre en valeur (coupe, nettoyage, arrosage, etc.). Il accueille ses clients, les conseille sur le choix des fleurs en fonction de l’évènement (fête des Mères, Saint Valentin, mariage, etc.) puis réalise les compositions florales selon leur désir. Ses conseils portent aussi sur l’entretien des fleurs et leur entreposage.
S’il travaille pour son compte, le fleuriste tient une comptabilité précise sur l’état de ses stocks, de ses commandes, et de ses ventes. Sinon, il travaille en tant que salarié au sein d’une entreprise.

Quelles sont les qualités d’un fleuriste ?

• Etre créatif est utile pour devenir fleuriste, car la création de bouquets demande un certain sens artistique.
• Une bonne connaissance de la gestion et de comptabilité est essentielle dans ce métier si le ou la fleuriste s’installe à son compte.
• Avoir la main verte n’est pas obligatoire, cependant il faudra savoir manipuler les fleurs et les plantes et connaitre chaque variété qui est commercialisée.

Statistiques

• La rémunération du fleuriste varie selon la taille de son entreprise ou de son affaire.
• En moyenne, un fleuriste salarié gagne environ 1 275 euros nets par mois (Source : salairemoyen.com) selon le C.V. du candidat, les responsabilités assurées et le lieu d’exercice.
• Les femmes sont des passionnées de fleurs. Elles représentent 73 % des fleuristes en France.
• Il existe plus de 20 000 personnes qui exercent en France dans le marché des fleurs.


Les formations CNFDI

La CNFDI propose une formation à distance « Fleurs, plantes et nature » qui permettra à l’apprenant de développer les connaissances utiles afin de s’orienter vers le métier de fleuriste. En complément, la CNFDI propose également une formation en techniques de vente en fleurs et nature.
Nos formations sont flexibles et leurs durées dépendront de vos objectifs personnels et de votre rythme d’apprentissage. Il sera ainsi possible de les ralentir ou de les accélérer selon vos capacités.
La formation « Fleurs, plantes et nature » compte 16 cours et englobe les 2 thématiques essentielles au métier : la connaissance des plantes et arbustes ainsi que les techniques de vente. Celle sur « les techniques de vente en fleurs et nature » comprend 9 cours tournant autour de 2 axes : les techniques de vente et le monde des fleurs et des plantes.