Le métier d'éleveur de chevaux

Devenir éleveur équin, c’est s’occuper d’un troupeau d’équidés comme les chevaux, les poneys, les mulets, ou encore les ânes. Ce métier consiste à élever, prendre soin et contrôler la reproduction de ces animaux. L'éleveur équin veille à l’amélioration des races et à la croissance des équidés. Il assure également leur bien-être et leur santé. En plus de la passion, le métier a un but purement commercial. En effet, l’élevage équin permet de faire des bénéfices financiers à partir de la vente des animaux pour la boucherie, la compétition, le travail, ou encore les activités touristiques.

Quelles sont les missions d’un éleveur équin ?

Le métier d’éleveur équin est surtout un métier de soigneur. En effet, l’éleveur veille avant tout à l’état de santé quotidien des animaux et effectue les soins courants comme le pansage, les traitements antiparasitaires, etc. En cas d’anomalie sérieuse, il fait appel au service d’un vétérinaire. Il effectue aussi différentes tâches relatives à la reproduction des animaux. Il surveille la gestation et aide les femelles à mettre bas. Si nécessaire, l’inspection des ferrures figure également parmi ses attributions. Toutes les interventions extérieures effectuées sur les animaux (vétérinaire, maréchal-ferrant, etc.) doivent être notées par l’éleveur. Il se charge également de l’alimentation des équidés. Enfin, la personne qui exerce le métier d’éleveur équin assure différents soins liés à l’hygiène : ramassage du foin, entretien des écuries et des matériels de sellerie, nettoyage des box, etc.

Quel profil doit avoir un éleveur équin ?

• Des connaissances en anatomie, en physiologie et en comportement des chevaux sont souhaitées.
• Des compétences en équitation sont également appréciées dans la pratique du métier.
• La disponibilité, l’autonomie et une bonne condition physique peuvent être nécessaires dans la pratique du métier.
• Pour devenir éleveur de chevaux, il est également souhaitable d’avoir de bonnes connaissances en matière de gestion et de commerce.

Statistiques

• Environ 45 000 éleveurs équins sont répertoriés en France.
• Le salaire des éleveurs équins varie selon leur expérience et leur statut. Les éleveurs d’animaux fermiers, dont l’éleveur équin fait partie, gagnent en moyenne 1 645 € par mois. (Source : salairemoyen.com)

Nos formations

Pour devenir éleveur, il est recommandé de suivre la formation en éleveur élevage équin proposée par le CNFDI.
Cette formation d’une durée variable s’adapte au rythme d’apprentissage de chaque apprenant. En effet, pour se calquer sur vos objectifs, l’allure de vos cours peut être modifiée en l’accélérant ou la ralentissant.
Les 6 cours composant le programme d’études est concentré sur 2 axes principaux : la connaissance du cheval et les bases utiles à l’élevage.