Le métier d’auxiliaire de santé animale

Devenir auxiliaire de santé animale, c'est devenir le bras droit d’un vétérinaire : il l’assiste pour soigner les animaux. Il réalise également des travaux de secrétariat pour le compte du vétérinaire.
Un cabinet, une clinique ou encore un centre hospitalier vétérinaire sont les lieux où un auxiliaire de santé animale peut travailler. Mais il peut également intervenir en tant que soigneur animalier dans des parcs, des centres animaliers, ou des zoos.

Quelles sont les missions d’un auxiliaire de santé animale ?

Mis à part l’aide qu’il doit fournir au vétérinaire lors des interventions médicales, l’auxiliaire de santé animale doit s’acquitter de diverses autres missions. Il désinfecte le matériel de soins, les cages d’animaux, les locaux, etc. Il éclaire les clients par ses conseils sur les soins, les vaccinations ou encore les règles d’hygiène à adopter pour leurs animaux.
Il réalise également des tâches d’aide-soignant : prélèvement d’urine, prélèvement de sang, réalisation de pansement, suture, pose de tatouage, etc. Enfin, il s’occupe des diverses tâches administratives du cabinet : classement des dossiers, gestion et rappel de rendez-vous, suivi des stocks, commande des fournitures et des médicaments, etc.

Qualités professionnelles d’un auxiliaire de santé animale

• La passion pour les animaux est un plus indéniable pour exercer le métier d’auxiliaire de santé animale.
• Étant souvent en contact avec les clients et les fournisseurs, une aisance dans les relations interpersonnelles est souhaitée.
• Travailler dans ce secteur demande une connaisance du matériel de soins et des bases en médecine vétérinaire (anatomie, biologie, pathologie, etc.).
• Pour jongler entre les différentes tâches dans la pratique de ce métier, le sens de l’organisation est également apprécié.

Statistiques

• Près de 92 % des professionnels travaillant dans ce secteur sont des femmes.
• Le salaire perçu par l’auxiliaire en santé animale varie en fonction du C.V. du candidat, des responsabilités assurées et du lieu d’exercice. Mais en moyenne, cet assistant du vétérinaire gagne environ 1 482 € en début de carrière. (Source : salairemoyen.com)

Nos formations

Pour acquérir les compétences nécessaires dans l’exercice du métier, le CNFDI propose une formation en auxiliaire de santé animale.
Avec une durée de formation variable, chaque élève peut choisir le rythme d’apprentissage qui lui convient. Selon sa disponibilité, il peut accélérer ou ralentir les cours pour mieux cadrer ses objectifs.
Ce programme d’études comprend 16 tomes axés autour de 2 dynamiques principales : l’étude des animaux de compagnie et celle de la médecine et législation de ces animaux.
Pour en savoir plus sur notre formation, n'hésitez pas à demander une documentation en remplissant le formulaire ci-dessous.