Une formation, pourquoi ?

Avant toute chose, il s’agit de bien savoir quel type de formation vous recherchez et pourquoi :

- en quoi cette formation vous aidera-t-elle à trouver un emploi ?
- sera-t-elle perçue comme un atout par les employeurs ?
- est-elle sanctionnée par un diplôme, un certificat reconnu par les entreprises ?
- l’emploi, que vous visez à travers la formation, existe-t-il localement ?
- sinon êtes-vous prêt(e) à changer de résidence ou faire de longs trajets ?

D’autre part, la question ne se pose pas de la même manière selon l’importance de votre besoin de formation.

Etes-vous proche de la qualification nécessaire pour le poste que vous recherchez ?

Si oui, une formation complémentaire de courte durée pourra vous donner les compétences qui vous manquent.

Par exemple, une secrétaire, maîtrisant le traitement de texte mais n’ayant jamais utilisé de tableur, aura tout intérêt à apprendre à se servir de celui le plus en vogue par le biais d’un stage de quinze jours ou des cours du soir : elle augmentera ainsi, dans une proportion importante, l’éventail des postes accessibles dans sa qualification.

A l’inverse, vous êtes loin de posséder les compétences requises pour votre projet professionnel  ?

Il convient de s’interroger sur l’opportunité de s’engager dans ce projet.
En effet, il s’agit de s’investir dans un parcours de formation de longue durée, qui ne vous ouvrira pas automatiquement les portes de l’emploi.

Dans tous les cas, renseignez-vous bien sur les débouchés de la formation que vous envisagez de suivre. Pour cela, n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels de l’emploi (Pôle emploi, Mission Locale, etc) mais aussi auprès des entreprises. Ce sont elles qui sauront le mieux vous dire si vous avez des chances d’être embauché(e) à l’issue de votre formation.

Etes-vous dans la capacité de suivre une formation, surtout de longue durée ?

D’abord, tout le monde ne supporte pas facilement de se retrouver dans une situation qui rappelle souvent l’école, ensuite votre niveau peut être éloigné de celui que nécessite l’apprentissage recherché. En cas de doute, demandez au Pôle emploi de bénéficier d’une Evaluation du Niveau des Connaissances Générales (ENCG), réservée aux personnes ayant un projet professionnel défini.

Elle vous permettra :

- de mesurer l’écart entre votre niveau actuel et le niveau requis pour votre projet,
- de déterminer votre rythme d’acquisition des connaissances.

En outre, vous trouverez le stage qui vous convient d’autant plus facilement que vous serez en mesure d’argumenter votre besoin. Compte tenu de l’ampleur du chômage, il devient presque aussi difficile de trouver un stage qu’un emploi. La démarche sera similaire : vous devrez prendre contact avec des organismes de formation, qui la plupart du temps, vous demanderont un CV et une lettre de motivation et vous proposeront éventuellement un entretien de sélection. Il est donc primordial d’avoir bien identifié vos objectifs et de bien les expliquer.

Vous avez défini vos besoins en matière de formation ? Continuez votre lecture sur le sujet avec notre article sur les différences entre la formation à distance et l'école physique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer