Couloir de prisonLe métier de surveillant pénitentiaire

Le surveillant pénitentiaire, également connu sous le nom de surveillant ou gardien de prison, est la personne qui est en charge de la surveillance des prisonniers dans les centres de détention ou bien dans les maisons d’arrêt.

Il est garant de la sécurité du centre où il exerce, mais également de la sécurité des personnes incarcérées. Il les encadre durant leurs activités éducatives (sport, lecture, etc.).
 

Quelles sont les missions d’un gardien de prison ?

Le rôle principal d’un surveillant pénitentiaire est de garder des détenus afin de prévenir tout risque d’évasion ou d’émeutes. Il est aussi là pour assurer leur sécurité. A cette fin, il contrôle tout ce qui se passe dans l’enceinte de l’établissement.

Il distribue les repas aux prisonniers, contrôle les allées et venues et peut également se charger de l’entretien des couloirs et des cellules. Il peut aussi être amené à régler les conflits entre détenus dans le centre.

Le métier de gardien de prison consiste également à surveiller les transferts de prisonniers ou leur transport vers un lieu déterminé (tribunal, ou autre).

Ses tâches ne se limitent cependant pas à la garde. Le surveillant de prison contribue également à la réinsertion sociale des prisonniers : il les aide dans la rédaction de documents administratifs, les encourage à s’adonner à des activités culturelles, etc.

 

Quelles sont les qualités requises ?

• Pour le métier de surveillant pénitentiaire, une bonne condition physique est demandée

• Idéalement, il possède une autorité naturelle, un atout pour se faire respecter des détenus.

• Aussi bien résistant physiquement que mentalement, il sait maîtriser son stress et sait décider rapidement quand la situation l’exige.

• Enfin, le gardien de prison possède également de la diplomatie. C’est un métier où le contact humain fait la différence. 


Surveillant pénitentiaire : son salaire

En moyenne, un surveillant pénitentiaire gagne 1 880 euros de revenus nets par mois en début de carrière (surveillant 1er échelon). Cependant, son salaire varie selon son lieu d’exercice et le niveau de risques auxquels ce professionnel est exposé. (Source : onisep.fr)

25000 personnes travaillent dans la surveillance au sein de l’administration pénitentiaire.
 

Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Pour vous préparer et mettre toutes les chances de votre côté de réussir le concours de surveillant pénitentiaire, notre école vous propose une formation à distance.

La durée de la formation variera selon votre rythme d’apprentissage : elle pourra être ralentie ou accélérée selon vos objectifs et votre rythme de travail.

Cette formation à distance inclut 17 cours qui préparent aux 4 épreuves du concours : les QCM, l’épreuve de raisonnement, l’épreuve de rédaction et l’entretien d’aptitude.

Pour en savoir plus sur cette formation, tous nos conseillers pédagogiques se tiennent à votre écoute au 01 60 46 55 50.