Réceptionniste en hôtellerie : un élément clé de l’établissement

Premier sourire qui accueille les voyageurs, la ou le réceptionniste véhicule l’image de marque de l’établissement. Son poste clé en fait un métier passionnant. Découvrez celui-ci en détail dans cet article.
Accueil / Tourisme / Réceptionniste hôtelier

le métier de réceptionniste en hôtellerieLe métier de réceptionniste hôtelier

Devenir réceptionniste hôtelier, c’est d’abord savoir accueillir les clients d’un hôtel. Ce professionnel se reconnait par son sourire derrière le comptoir d’un hôtel et par sa voix agréable au téléphone. Il travaille à la réception pour assurer l’accueil des clients qui arrivent à l’hôtel et réceptionner ceux qui en partent.
À tout moment, les clients peuvent solliciter son aide s’ils ont besoin de quelque chose en particulier ou simplement besoin d’un renseignement.

Quelles missions le réceptionniste accomplit-il ?

À l’arrivée d’un client, le réceptionniste hôtelier se charge de son accueil et lui indique les nombreux services proposés par l’établissement. Il lui présente alors les chambres disponibles, leur prix, ainsi que toutes les commodités offertes pour le convaincre de rester. Il veille par la suite à ce que le séjour de son client soit des plus agréables. Il s’occupe de l’informer sur des loisirs locaux, les activités sportives et culturelles, les services de restauration, etc. Par ailleurs, il enregistre les demandes de réservations, répond au téléphone et peut également réserver des taxis, spectacles, et restaurants pour les clients de l’hôtel.
Le métier de réceptionniste hôtelier inclut aussi différentes tâches administratives, notamment la facturation des clients sur le départ et l’encaissement. Ce professionnel s’assure aussi d’organiser le travail du personnel d’étages ainsi que le service d’entretien et de blanchisserie.


Son profil et ses qualités

  • Le dynamisme et la sociabilité sont des atouts dans ce métier.
  • Garant de l’image de l’établissement, le réceptionniste hôtelier se doit de soigner son apparence. En outre, la maîtrise d’une autre langue (généralement l’anglais) est souhaitable afin de pouvoir communiquer avec des clients étrangers.
  • Le sens de l’organisation est également une qualité très appréciée dans ce métier.
  • Enfin, un réceptionniste hôtelier est disponible pour son travail, de nuit comme de jour, les jours fériés et les week-ends.


Le salaire du réceptionniste

Près de 51300 salariés exercent ce métier actuellement en France. Le salaire d’un réceptionniste hôtelier varie selon son ancienneté et l’établissement pour le compte duquel il exerce. Il gagne en moyenne 1 448 euros nets par mois (source : insee.fr).


Les formations de réceptionniste en hotellerie

Le CNFDI propose une formation préparant au métier de réceptionniste hôtelier.
La durée de cette formation est variable, et il est possible pour l’apprenant de l’accélérer ou de la ralentir selon ses besoins pour qu’elle s’adapte à son rythme de travail.

Le programme d’études comporte 13 cours par correspondance et tourne autour de 5 thèmes différents : le monde touristique (marché, marketing, pratiques), l’accueil téléphonique, le travail de bureau, l’anglais, et des informations sur le logiciel Amadeus.

Pour en savoir plus sur cette formation, notre équipe se tient à votre écoute au 01 60 46 55 50 mais vous pouvez également recevoir une documentation détaillée et gratuite.

Formations
accessibles
Réceptionniste Hôtelier
Téléchargez Gratuitement
le Guide Complet des Formations
Tourisme
Informatique et libertés
Conseils et accompagnements
01 60 46 55 50
Besoin d’être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle.

Pourquoi se former avec le CNFDI

Ecole sous contrôle pédagogique de l’Etat
Formateurs professionnels
Equipe pédagogique disponible
Mise en pratique via des stages
Programmes de formation complets
Recevez notre documentation complète et GRATUITE dès maintenant !