Jeune femme passant un entretien d'embauchePour trouver un stage ou un emploi, se préparer à l’entretien de recrutement est indispensable.

Voici une liste de 20 questions qui peuvent vous être posées lors d’un entretien d’embauche.
 

1. Parlez-moi de vous ?

Répondez brièvement en distinguant votre vie familiale, votre formation, votre expérience professionnelle et ce que vous avez fait ces dernières années. Evitez tout ce qui ne concerne pas directement votre cas (études des frères et sœurs etc..). 

2. Quels sont vos points forts ?

Parlez de deux ou trois points utiles pour la fonction proposée. Attention, pour être crédible, il faut pouvoir prouver ce que vous avancez. Sinon, vous prenez le risque de passer pour un "baratineur". Par exemple, si vous voulez montrer que vous êtes bon vendeur, expliquez-le avec des exemples chiffrés. 

3. Décrivez votre personnalité ?

Mettez en avant les aspects équilibrés, adaptables et humains de votre personnalité. Rappelez vos traits dominants. Soyez vous-même ! 

4. Quelle est votre situation de famille ?

Cette question peut être considérée comme embarrassante surtout si vous êtes une femme, ou si vous venez de vous séparer. Sachez que le contenu de votre réponse intéresse bien moins votre recruteur, que la façon dont vous vous comportez. Car ce qu’il cherche, c’est à vous déstabiliser. A ce type de question, opposez le calme comme s’il s’agissait d’une provocation. Cela vous permettra de garder votre sang-froid. Répondez posément. 

5. Quels sont vos hobbies ?

Citez ceux qui montrent votre dynamisme. Evitez les énumérations excessives, votre interlocuteur ne pourra pas tout retenir. 

6. Que lisez-vous ?

Sauf si vous ne lisez jamais, indiquez quelques revues et périodiques proches du secteur économique de l’entreprise qui vous reçoit et donnez un choix de livres de genres différents de qualité.
 

7. Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?

Si vous avez entendu dire qu’il y avait des avantages sociaux au sein de l’entreprise, surtout n’en parlez pas. Cela donnerait l’impression que vous cherchez à profiter de la société sans vouloir lui apporter grand chose. Avant tout, présentez vos motivations par rapport au poste. 

8. Qu’est-ce qui vous attire chez nous ?

Montrez que vous avez recueilli des informations sur le projet et le type de management de l’entreprise et que vous adhérez à ses choix. Soyez motivé(e) et enthousiaste ! 

9. Pour quel type de poste êtes-vous fait(e) ?

Répondez en fonction de votre objectif et du poste proposé. Soyez-vous même, ne composez pas un personnage que vous n’êtes pas, mais essayez de vous adapter aux attentes de votre interlocuteur. 

10. Qu’est-ce qui vous intéresse le plus et le moins dans le poste proposé ?

Donnez trois ou quatre facteurs qui vous motivent particulièrement et limitez les éléments qui ne vous passionnent guère. Par exemple, si vous postulez pour un emploi en hôtellerie, vous pouvez dire que c’est un métier dynamique où l’on rencontre beaucoup de gens, mais qu’en revanche, les horaires sont difficiles. 

11. Donnez-moi votre définition du poste ?

Distinguez les activités qui le composent, les fonctions qui les animent et la mission qui est d’atteindre un objectif. 

12. Que souhaitez-vous trouver dans ce poste que vous n’aviez pas avant ?

Répondez que vous recherchez plus de responsabilité, d’autonomie, avec des objectifs mieux définis et plus ambitieux. Mais ne vous montrez pas amer en évoquant votre dernier poste. 

13. Quelle est votre stratégie pour développer le poste ?

Montrez que vous êtes ambitieux(se), mais aussi que vous êtes patient(e). Expliquez que votre premier objectif est de réussir la mission qui vous est confiée et de participer au développement du service. 

14. Que pouvez-vous nous apporter ?

Rapportez-vous au poste présenté par votre interlocuteur et indiquez vos expériences réussies semblables à celles qui vous seront confiées dans la nouvelle entreprise. Par exemple, si vous vous présentez pour un poste de commercial et que vous avez déjà pu montrer vos capacités dans ce domaine, expliquez-le.
 

15. Quelles sont vos prétentions ?

Rappelez les différentes composantes d’une rémunération, montrez que vous êtes respectueux(se) de la grille des rémunérations de chaque entreprise et qu’en conséquence, vous préférez obtenir plus d’informations sur le sujet avant de faire une proposition. Avancez avec prudence mais ne vous bradez pas. 

16. Quelle rémunération correspondrait au poste qui vous est proposé ?

Demandez quelle est la fourchette dans ces postes similaires de la société. Si vous n’avez pas de réponse, donnez une fourchette sous réserve d’en savoir davantage sur la nature et les responsabilités du poste que l’on vous propose. 

17. Pourquoi voulez-vous changer d’entreprise ?

Plutôt que de parler négativement de votre ancienne entreprise, dites que vous recherchez un « plus ». Que c’est un souci d’évolution professionnelle qui vous motive. 
 

18. Avez-vous d’autres propositions en cours ?

Dites que vous êtes sur d’autres pistes intéressantes mais que le poste proposé correspond tout à fait à ce que vous recherchez. Précisez que vous souhaitez être fixé(e) rapidement pour être libre vis-à-vis des autres contacts. 

19. Que pensez-vous de votre premier patron ?

Attention, cette question peut être un piège. Même si vous êtes parti(e) en mauvais termes avec votre ancien patron, essayez de tirer un bilan positif de votre dernier poste. 

20. Que retenez-vous de votre dernière société ?

Même si vous êtes parti(e) avec des différends vis-à-vis de votre employeur, tirez un bilan positif. Expliquez ce que vous y avez appris et réalisé. Présentez les dossiers que vous avez traités, qui vous ont permis d’affirmer votre personnalité et développer votre potentiel. Soyez clair(e) et synthétique. 

Nous espérons que cette checklist vous sera utile. Bien sûr, elle n’est pas limitative.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à adapter les réponses à ces questions en fonction de vous, de l’entreprise, et du poste et mettre toutes les chances de côté pour décrocher le stage ou le job de vos rêves.