Sylvie et Sonia, belles-soeurs et salariées du CNFDIBonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

SYLVIE : Je m’appelle Sylvie et j’ai 38 ans. Je travaille au CNFDI depuis octobre 2010 en tant que conseillère, dans un 1er temps, puis très vite comme secrétaire au service « gestion des cours ».

SONIA : Bonjour, je m’appelle Sonia, j’ai 36 ans et je travaille au CNFDI depuis 17 ans à présent. Entreprise familiale et conviviale, j’ai tout de suite été ravie de rejoindre l’équipe. J’avais 19 ans et c’est pour l’instant mon seul et unique poste et j’en suis fière !

Quelles fonctions occupez-vous au sein du CNFDI ?

SYLVIE : Aujourd'hui je suis responsable des services e-conférences et forums.

SONIA : Je suis l’assistante de la directrice pédagogique depuis environ 15 ans. Je gère les dossiers avec elle au quotidien et surtout les nouveaux projets (nouvelles formations entre autres). Je m’occupe aussi de la gestion du personnel, des stocks, des factures….

Comment êtes-vous entrées au CNFDI ?

SYLVIE : Ma belle-sœur m’a dit que le CNFDI recrutait, j’ai donc tout simplement envoyé mon CV.
J’ai eu mon entretien d’embauche et quelques jours plus tard le CNFDI m’a recontactée pour me proposer un poste.

SONIA : Après un BTS en alternance d’assistante de direction, je suis restée au sein de l’équipe. Malgré mes 19 ans, la direction m’a très vite confié un poste à responsabilités.

Connaissiez-vous l’enseignement à distance avant de travailler au CNFDI ?

SYLVIE : Oui, il y a quelques années de cela mais en tant qu’élève ce qui me permet de comprendre l’appréhension qu’ont parfois les personnes avant de s’inscrire à une formation à distance !

SONIA :  Oui mais pas de manière précise. Le CNFDI m’a permis de connaître ce secteur sur le bout des doigts.

Est-ce facile de travailler en famille ?

SYLVIE :  Il est facile de penser que travailler en famille peut être difficile mais pour ma part, c’est agréable !
Avec ma belle-sœur, nous dialoguons et échangeons nos points de vue assez souvent évitant ainsi tous « malentendus » qu’on retrouve parfois dans les sociétés.Il arrive même que le CNFDI « s’invite » dans notre vie personnelle !!

SONIA : Oui !!! Facile et agréable, même si nos week-ends ou nos fêtes de famille tournent très vite autour du CNFDI !!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer