Jeune femme blonde passant un entretien d'embauchePour trouver un stage ou un emploi, une bonne préparation est indispensable. En effet, cette dernière va influencer la réussite de votre entretien.
 

Préparer votre entretien d’embauche

Pour convaincre le recruteur que vous êtes le "bon candidat", vous devrez lui faire passer un message et un seul :

"J'ai un savoir-faire et une expérience professionnelle qui correspond à votre besoin."
"J'ai aussi la volonté de travailler avec vous."

Lors de l'entretien, le recruteur a votre C.V. sous les yeux. 

Il va vouloir en savoir plus sur :
•  votre savoir-faire,
•  votre personnalité,
•  votre motivation.

Vous devrez donc lui donner tous les arguments qui vont lui permettre de se faire un avis sur vous et de décider de vous embaucher.
 

Les arguments pour convaincre

Après votre bilan de compétences ou votre auto-évaluation, vous avez dressé la liste de vos points forts.

Vous devrez les mettre en avant lors de votre entretien d’embauche.

Mais ne perdez pas de vue que le recruteur va vous recevoir pour un poste précis :
•  un poste correspondant à une annonce,
•  un poste correspondant à votre projet professionnel, si vous avez fait un acte spontané de candidature.

Vous devez rechercher dans votre expérience professionnelle les liens qui existent entre :
•  ce que vous avez déjà fait
•  le poste pour lequel vous postulez.

Pour chacune des situations professionnelles ou extra-professionnelles que vous aurez listées, vous devez préparer un exemple qui illustre bien cette situation.

Vous devez également savoir parler de :
•  vos qualités,
•  vos défauts,
•  vos réussites,
•  vos échecs.

Car on vous posera des questions sur tout cela, soyez-en sûr.

On attendra de vous que vous soyez :
•  convaincant,
•  précis,
•  chaleureux.

 

Exemple pour faire la différence

Raconter une anecdote permet de frapper l'imagination bien mieux qu'avec des arguments généraux.

Un recruteur se rappellera plus facilement (et plus favorablement) de quelqu'un qui lui aura dit :

"En 2013, j'étais l'assistante du directeur général de Smoky S.A., une entreprise industrielle. Outre le secrétariat classique et la participation aux réunions hebdomadaires avec les chefs de service, j'étais responsable de l'organisation de la réunion annuelle avec les commerciaux.

L'année dernière, j'ai tout monté de A jusqu'à Z : la convocation du personnel, la location et l'organisation de la salle, la réservation des chambres d'hôtel, la commande des menus.

Mais aussi l'organisation du planning de la journée et des différentes interventions. Chaque année, le directeur général prenait part à cette organisation.

C'est lui notamment qui organisait les interventions. Mais l'année dernière, il était en déplacement à l'étranger. J'ai donc tout fait moi-même."

 

Plutôt que :

"En 2013, j'étais l'assistante du directeur général de Smoky S.A., une entreprise industrielle. Je m'occupais de son secrétariat, j'assistais aux réunions hebdomadaires des cadres, je prenais des notes."

La différence ?

Les informations données dans le second exemple figurent certainement dans le C.V. Le recruteur n'apprend rien de nouveau !

Dans un entretien d’embauche, il faut toujours en dire plus !

 

Maintenant que vous savez comment convaincre vos interlocuteurs, je vous invite à découvrir une liste de questions qui pourront vous être posées en entretien d’embauche. Préparez-vous à ces questions et ainsi réussir votre entretien.