Comment bien conclure son entretien téléphonique ?

Que ce soit lors d’un argumentaire de vente ou un entretien avec un futur recruteur, la conclusion de votre entretien est aussi importante que son déroulement. Pour faire de celle-ci un succès, découvrez les 3 pièges à éviter absolument.
Accueil / Le blog du CNFDI / Comment bien conclure son entretien téléphonique ?

Au cours d’un entretien téléphonique, ou en face à face, bien des points parfois sont abordés. Cela peut prendre beaucoup de temps.Commerciale au téléphone

Et pourtant, tout peut être annihilé à cause d’une conclusion ratée.

Piège numéro 1 : oublier d’indiquer le temps dont durera l’entretien

En effet, qu’est-ce qu’une conclusion défaillante ?
C’est celle qui est précipitée. Alors que l’entretien s’est déroulé correctement, voilà que la conclusion gâche tout car elle peut interrompre brusquement la conversation : « Ah ! Excusez-moi, je m’aperçois que je suis très en retard… je vous rappelle ».
Et voilà un argumentaire « cassé » car le prospect ne va plus rappeler…
C’est pourquoi il est bon de fixer le temps total dont on dispose pour l’entretien.

Piège numéro 2 : laisser le flou sur la suite de l’entretien


« Voilà, j’espère que j’ai répondu à toutes vos préoccupations… »
« Oui, tout à fait je vous remercie. Au revoir et à bientôt »
Le « A bientôt », ne veut rien dire ! Il faut fixer des échéances datées d’envoi du contrat, date d’un prochain rendez-vous, etc.…

Piège numéro 3 : manquer de précision


Au cours de l’entretien, chacun promet à l’autre l’envoi de documents réciproques. Et on se quitte sans être précis. Le risque, c’est que chaque partie attend de recevoir tel ou tel document de l’autre part pour réagir.
Cela peut durer longtemps ! Chacun pense que l’autre n’a pas tenu sa promesse ! Pas bon pour conclure un contrat !
Il faut se quitter d’une manière claire « Bon, j’attends donc le choix des matières que vous avez choisies et je vous enverrai ensuite le devis.
Vous pouvez le faire demain ? » Et on relance si on n’a pas reçu ces infos deux ou 3 jours après…
Les obligations réciproques après sont alors précises.

Vous comprenez à présent pourquoi on gagne toujours à être clair. Si cet article à pu vous aider et que vous l'avez apprécié, n'hésitez pas à nous le faire savoir : en le partageant sur les réseaux sociaux ou en poursuivant votre lecture.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez gratuitement
le guide complet des formations
Informatique et libertés
Conseils et accompagnements
01 60 46 55 50
Besoin d’être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle.

Thématiques

Derniers articles publiés

Comment se déroule un entretien d’embauche, pour un concours ou un examen ?
Comment se déroule un entretien d’embauche, pour un concours ou un examen ?
Comment convaincre pendant votre entretien d’embauche pour le réussir ?
Comment convaincre pendant votre entretien d’embauche pour le réussir ?
Entretien d’embauche : 20 questions pour bien se préparer
Entretien d’embauche : 20 questions pour bien se préparer
Tout savoir sur les tests de personnalité et comment bien se préparer
Tout savoir sur les tests de personnalité et comment bien se préparer

Pourquoi se former avec le CNFDI

Ecole sous contrôle pédagogique de l’Etat
Formateurs professionnels
Equipe pédagogique disponible
Mise en pratique via des stages
Programmes de formation complets
Recevez notre documentation complète et GRATUITE dès maintenant !