Présentation du métier de conseillère en beauté

Devenir conseillère en beauté c'est être chargée de conseiller ses clients sur le choix des produits de beauté, des soins esthétiques à adopter et des règles d’hygiène. La conseillère en beauté peut également vendre des produits de beauté, des cosmétiques ou encore des parfums. Elle veille à la mise en valeur de la personnalité de ses clients et les aide à avoir confiance en eux, à se sentir bien dans leur peau.
Appelée également cosméticienne, elle peut travailler au sein d’une pharmacie, d’un institut de beauté, d’un centre esthétique, d’un magasin franchisé ou indépendant, ou encore d’une parfumerie. Elle peut aussi exercer son métier en freelance, en tant qu’ambassadrice d’une marque spécifique.

Activités d’une conseillère en beauté

Le métier de conseillère en beauté consiste avant tout à informer et à conseiller ses clients. Toutes les personnes exerçant cette profession sont des spécialistes en soins du corps, du visage et de la chevelure. La conseillère en beauté propose et recommande les produits adaptés à chaque client en fonction de leur style, leur âge, leurs goûts, leur type de peau, etc. Elle est également chargée de faire tester les produits aux clients. De plus, elle peut effectuer des soins tels que le maquillage, l’épilation, la manucure, etc. Elle est aussi en mesure de veiller au bon fonctionnement d’une unité commerciale spécialisée dans le domaine ou d’un centre de soins. Elle s’occupe de l’approvisionnement et des prises de commande. En tant que commerciale, elle se charge également de la politique de fidélisation de la clientèle.

Qualités requises d'une conseillère en beauté

• Pour être conseillère en beauté, il est souhaitable d’avoir des connaissances en matière de cosmétique, d’esthétique, de dermatologie et de parfumerie.
• Des connaissances sur les techniques modernes de soins du corps sont de bons atouts : lumière pulsée, ionophorèse, balnéo-esthétique, ou autres.
• Connaître les bases de la relation client représente également un plus : techniques d’écoute, de communication et de conseil.
• De même, la connaissance des techniques de vente est appréciée dans le métier.

Statistiques

Selon l’INSEE :
• Le secteur de la beauté et du bien-être regroupe en tout 288 465 entreprises et 542 846 salariés en France. C’est donc une activité pérenne.
• Le chiffre d’affaires du secteur de la beauté et du bien-être est de 37.5 milliards d’euros environ.
• Le salaire d'une conseillère en beauté démarre généralement à 1500 € brut, auxquel peuvent se rajouter des primes selon le montant des ventes de produits auprès de ses clients.

Les formations CNFDI

Le CNFDI propose cette formation en conseillère en beauté permettant d’acquérir les connaissances essentielles à la pratique du métier.
Cette formation est élaborée de manière à convenir au rythme d’apprentissage de chaque apprenant. Il est ainsi possible de modifier la durée de la formation selon les disponibilités et les objectifs de chaque élève.
La formation est composée de 15 cours orientés sur trois axes principaux : les techniques de soins et de maquillage, la morphologie du visage et du corps et les produits cosmétiques.
Pour en savoir plus sur notre formation, n'hésitez pas à demander une documentation en remplissant le formulaire ci-dessous.