Le métier d'assistant-comptable

Devenir assistant-comptable, c’est seconder le comptable ou bien le chef comptable dans son travail. L’assistant comptable est donc est en quelque sorte son bras droit. Techniquement, il est capable de s’occuper de toutes les opérations comptables générales et de poser les écritures nécessaires à chaque type d’opérations. La portée de ses tâches est assez large et il collabore aussi bien avec les fournisseurs, les clients, les banques que l’administration. Assigné au service comptabilité d’une entreprise ou dans un cabinet comptable, il travaille le plus souvent en équipe.

Les missions de l’assistant-comptable

Le métier d’assistant-comptable consiste à gérer, avec le chef comptable, toutes les tâches comptables journalières et périodiques comme la tenue du grand journal, le rapprochement bancaire, l’établissement des états financiers, le règlement des fournisseurs, etc. L’assistant comptable s’occupe également des relances clients et du recouvrement des créances par courrier, par email ou par téléphone. Enfin, il pourra é avoir la charge de la tenue des comptes de la trésorerie de l’entreprise où il travaille et devra consigner toutes les opérations s’y afférant (les crédits bancaires, les frais, TVA, les salaires, etc.).

Le profil d’un assistant-comptable

• Pour pouvoir assister efficacement le chef comptable, l’assistant comptable doit connaitre les bases de la comptabilité et les principes qui s’y appliquent.
• De même, pour exercer ce métier, il est souhaitable de connaître les outils bureautiques.
• Rigueur, détermination, sens de l'organisation sont des qualités utiles à l’exercice du métier d’assistant comptable.
• Enfin, aimant le travail d’équipe, il est à l’aise en groupe tout en étant autonome.

Statistiques

• L’INSEE a recensé 27 200 salariés occupant le poste d’assistant comptable en France.
• Le salaire de l'assistant-comptable se rapproche de celui de l’aide comptable et dépend du C.V. du candidat, des responsabilités assurées, du lieu d’exercice et de la taille de l’entreprise ou du cabinet comptable. Il peut percevoir entre 18 600 et 21 000 euros bruts par an s’il a moins de 2 ans d’expérience, entre 21 500 et 23 500 euros s’il a plus de 2 ans d’expérience. (Source : cadremploi.fr).

Nos formations

Le CNFDI fournit une formation à distance qui forme au métier de secrétaire-assistant comptable.
La durée de cette formation varie selon l’apprenant car il lui est possible d’accélérer ou de réduire le rythme des cours selon ses besoins. Ainsi, l’étudiant apprendra en respectant sa propre allure d’apprentissage, suivant ses possibilités et selon ses objectifs.
Notre formation compte 16 cours par correspondance et est axée autour de 3 grandes lignes directrices : la comptabilité, l’informatique bureautique et les techniques de secrétariat.