Pet sitter : fiche métier

Vous souhaitez vous lancer dans la garde d’animaux ? Devenir pet sitter semble idéal. Missions, qualités, formation, salaire… on vous dit tout avec notre fiche métier.
Accueil / Métiers animaliers  / Pet sitter

Les foyers français possèdent de plus en plus d’animaux de compagnie et sont donc à la recherche de moyens pour faire garder des derniers pendant leur absence. De ce fait, le métier de pet sitter connaît un réel engouement sur notre territoire depuis quelques années.

Vous souhaitez exercer cette profession à temps partiel en complément de la vôtre afin d’augmenter vos revenus ? Ou peut-être travailler dans le pet sitting à temps plein ?

Missions, salaire, formation et débouchés… Découvrez tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans cette activité passionnante.

Les missions d’un pet sitter

Comparé à une baby sitter, un pet sitter s’occupe de chiens, de chats et de NAC en l’absence de leur maître.

S’il fait le choix de se spécialiser dans la garde de chiens ou de chats, on parle alors du métier de dog sitter ou de cat sitter.

Directement à son domicile ou à celui des propriétaires, il garde une ou plusieurs bêtes pendant quelques heures, jours voire semaines.

Pour remplacer le maître pendant son absence, les missions du pet sitter sont nombreuses : 

  • donner à manger et à boire aux animaux
  • jouer avec eux
  • promener les chiens
  • toiletter les animaux (par exemple brosser les poils longs pour éviter les nœuds)
  • changer la litière des chats
  • les soigner (si besoin)
  • leur tenir compagnie
  • leur donner de l'affection afin qu’ils ne se sentent pas délaissés par leur propriétaire

Dans certains cas, ce professionnel de la garde d'animaux peut relever le courrier, entretenir la maison et arroser les plantes…

Les qualités essentielles de ce professionnel

Pour devenir pet sitter, il faut avant tout être passionné d’animaux. Si vous avez des préférences, vous pourrez vous spécialiser dans la garde de chiens (dog sitting) ou de chats (cat sitting).

La passion des animaux est essentielle mais n’est pas suffisante.

Ce métier exige une grande disponibilité de la part du professionnel qui doit être en permanence aux petits soins des animaux. Leur porter de l’attention, les câliner et en prendre soin doivent être sa priorité.

En l’absence des maîtres, le pet sitter doit prendre certaines décisions. Ainsi, il doit être responsable et faire preuve d’autonomie.

Enfin, faire preuve de patience et être à l’écoute de chaque animal est indispensable compte tenu que chacun peut se comporter différemment.

Comment devenir pet sitter ?

La formation de pet sitter

Ce métier est accessible sans diplôme spécifique. Néanmoins, il est essentiel de disposer de solides connaissances théoriques et pratiques.

Spécialiste des formations à distance, notre école a élaboré un programme complet comprenant 5 cours par correspondance ainsi qu'un stage pratique d'une semaine dans nos locaux inclus et obligatoire. 

Notre enseignement vous permet de découvrir le quotidien d’un pet sitter, de connaître les démarches administratives préalables avant de lancer votre activité et d’identifier les services complémentaires au pet sitting.

Le CCAD

Pour devenir pet sitter, chaque professionnel doit être en possession de l’attestation de réussite (anciennement appelée certificat de capacité animaux domestiques ou CCAD) délivrée par un organisme habilité par le ministère de l’Agriculture. 

Pour obtenir ce justificatif des connaissances relatives aux animaux domestiques, les candidats doivent suivre une formation spécifique de 14 heures minimum (inscription indépendante de celle de notre école) et réussir le test d’évaluation final.

Le salaire d’un pet sitter 

La rémunération d’un pet sitter varie selon les tarifs qu’il a lui-même définis et selon le nombre d’heures et de jours qu’il consacre à cette activité.

En moyenne, elle varie entre 6 à 20€ par jour de garde d’animaux.

Les débouchés professionnels

En indépendant, le pet sitter exerce à son domicile ou à celui des animaux. En tant que salarié (ce qui est plus rare), il travaille dans une pension ou un centre de pet sitting.

Les possibilités d’évolution

Ouvrir son propre centre de pet sitters est tout à fait possible pour les candidats qui ont le goût d’entreprendre.

Conclusion 

Comme nous l’avons vu, ce métier est accessible sans diplôme. Néanmoins, il est vivement conseillé de posséder des connaissances sur les chiens et les chats ainsi que de se familiariser avec les démarches administratives préalables avant de lancer votre activité.

Pour acquérir ces connaissances, nous vous proposons une formation pet sitter à distance.

Formations
accessibles
Pet sitter
Téléchargez Gratuitement
le Guide Complet des Formations
Métiers Animaliers
Nous ne revendons aucune de vos données personnelles.
Informatique et libertés
Conseils et accompagnements
01 60 46 55 50
Besoin d’être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle.

Les évènements à venir

Voir tout l’agenda

Pourquoi se former avec le CNFDI

Ecole sous contrôle pédagogique de l’Etat
Formateurs professionnels
Equipe pédagogique disponible
Mise en pratique via des stages
Programmes de formation complets
Recevez notre documentation complète et GRATUITE dès maintenant !