Le métier de sténodactylographe

Un sténodactylographe est une personne maîtrisant à la fois la dactylographie et la sténographie. Devenir sténodactylo c'est récolter, noter, et retranscrire les informations qu’on lui dicte pour les transmettre par la suite à son supérieur hiérarchique ou aux services concernés sous forme de comptes rendus.
Le ou la sténodactylographe intervient donc lors des réunions, des séminaires, des colloques, etc.

Les tâches d’un sténodactylographe

Durant une réunion ou un séminaire, la personne qui exerce le métier de sténodactylographe a pour principale tâche d’enregistrer toutes les informations transmises à l’auditoire. À l’aide d’une sténotype, d’un enregistreur ou en faisant appel à sa maîtrise de la sténographie, il note les informations à mesure qu’elles sont délivrées par les intervenants. Il rédige par la suite un procès-verbal détaillé.
Son principal objectif est de n’omettre aucun détail, son travail n’étant pas de faire un résumé de la réunion mais plutôt d’en faire une retranscription fidèle, les différentes réactions de l’assistance incluses : applaudissements, assentiments, etc.
Selon l’organisme pour lequel il exerce, le sténodactylographe peut s’occuper de la traduction de son texte en une ou plusieurs langues. La présentation, le classement et la duplication des informations récoltées peuvent également lui revenir.

Les qualités requises pour être sténodactylographe

• Ce métier demande bien sûr des connaissances en sténo et sur les différentes techniques de prises de note rapides.
• Une bonne connaissance des outils bureautiques et des logiciels informatiques spécialisés est aussi souhaitée pour exercer ce métier.
• En plus d’une bonne capacité rédactionnelle, la connaissance de plusieurs langues étrangères est un atout.
• La rigueur, le dynamisme et le sens de l’organisation sont autant de qualités appréciées.
• Une bonne capacité visuelle et auditive est également nécessaire dans cette profession.

Statistiques

• Actuellement, on recense près de 218 900 sténodactylographes en France.
• Ce professionnel de la retranscription gagne en moyenne 1 502 euros de revenus nets par mois. Cette somme varie selon ses compétences, ses attributions et le lieu où il exerce (Source : Salairemoyen.com).

Les formations CNFDI 
Une formation à distance préparant au métier de Sténodactylographe est proposée par le CNFDI.
La formation peut être de courte ou de longue durée selon le rythme d’assimilation de l’apprenant. Elle peut être accélérée ou ralentie en fonction des objectifs que se fixe l’élève ou même en fonction de ses disponibilités.
Elle comprend 29 cours abordant 4 thèmes différents : la sténographie, la dactylographie, les techniques de secrétariat et l’informatique bureautique.
Pour en savoir plus sur cette formation à distance, n’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous.