Description du métier de garde champêtre

Devenir garde champêtre, c’est veiller à la sécurité d’un domaine rural. Placé sous l’autorité hiérarchique du maire, ce fonctionnaire territorial opère comme une police rurale. Généralement, il accomplit différentes missions liées à la surveillance, à la prévention, et à la sensibilisation des lois régissant les domaines forestiers. L’objectif du garde champêtre : maintenir la sécurité, le bon ordre ainsi que la tranquillité dans nos forêts. À cela s’ajoute la répression des violations aux lois et règlements dans la limite des pouvoirs qui lui sont conférés.

Principales missions attribuées à un garde champêtre

Pour exercer son métier, le garde champêtre est sous les ordres du maire. En règle générale, il sera le garant du maintien de la bonne entente en milieu rural : il verbalise toute personne surprise en train de commettre une infraction ou un délit et veille à l’application des arrêtés relatifs au domaine forestier. Il doit ensuite rédiger des comptes rendus d’activité suite à ses interventions.
Le garde champêtre peut aussi coopérer avec la police des campagnes et les aider dans leurs investigations. Actuellement, la mission d’un garde champêtre inclut également la protection de l’environnement : répression de la chasse sauvage, protection des espèces, contrôle de l’exploitation de la forêt, etc.

Qualités exigées pour être garde champêtre

• Pour devenir garde champêtre, une bonne condition physique est nécessaire car ce métier se fait surtout sur le terrain.
• Ce métier nécessite aussi du tact et une grande disponibilité.
• Le garde champêtre travaille généralement seul et sait être autonome.
• Travaillant en milieu rural, c’est un passionné de la nature qui apprécie son environnement de travail.


Statistiques

• On comptait 1 500 gardes champêtres environ en France en 2013.
• Son salaire varie selon son ancienneté. En début de carrière, un garde champêtre gagne environ 1 472,43 bruts par mois. (Source : gardechampetre-fngc.fr).

Nos formations

Un concours organisé par le centre de gestion de la fonction publique territoriale permet d’accéder au métier de garde champêtre. Pour le passer, il faut que le candidat soit de nationalité française, âgé de 18 ans au minimum, et titulaire d’au moins un diplôme de niveau V (CAP, BEP, brevet des collèges...).
Pour une bonne préparation à ce concours, une formation à distance de garde champêtre est proposée par le CNFDI.
Sa durée est variable et s’adapte au rythme de l’élève. La durée de l’apprentissage pourra ainsi être allongée ou écourtée selon vos propres objectifs.
Notre formation comporte 13 cours par correspondance et prépare à 2 types d’épreuves : les épreuves écrites d’admissibilité et l’épreuve orale d’admission.