Devenir assistant/assistante sociale

Devenir assistante sociale (ou assistant social même si les hommes sont beaucoup moins nombreux à exercer ce métier), c’est aider au quotidien des personnes qui font face à des difficultés sociales.
L’assistant du service social intervient surtout auprès des personnes les plus vulnérables. Il les aide à mieux s’insérer dans la société et à améliorer leurs conditions de vie.
Ce professionnel peut également participer à des projets visant le développement des quartiers défavorisés. Il n’hésite pas à faire du porte-à-porte afin de mieux sensibiliser les gens sur les objectifs des projets sociaux dont il se fait le porte-parole.

Assistante sociale : ses missions

Aider les familles à mieux faire face aux difficultés sociales implique un grand dévouement de la part de celui qui exerce le métier d’assistante sociale. Aussi, ce professionnel passe tout son temps sur le terrain et rend visite aux familles les plus vulnérables. Après les avoir écoutés, l’assistant social avance des solutions de développement et les accompagne dans leur réalisation. Dans ce cadre, il peut également collaborer avec des travailleurs sociaux.
Il gère également les dossiers afférents à son travail et assure la rédaction des comptes-rendus de chacune de ses missions.

Les qualités souhaitées pour ce métier

• Le dévouement est une qualité nécessaire chez l’assistant sociale.
• Calme et compréhensif, il sait très bien gérer le stress.
• Il possède aussi une bonne capacité d’écoute.

Statistiques

• Environ 37 400 personnes occupent le poste d’assistant ou d’assistante sociale en France.
• Ce professionnel gagne en moyenne 2 115 euros nets par mois environ. Ce chiffre peut varier selon son ancienneté et l’organisme pour lequel il exerce. (Source : INSEE).

Les formations CNFDI

Le CNFDI propose une formation intitulée « assistant du service social pour les titulaires du Bac » et une formation intitulée « assistant du service social pour les non-titulaires du Bac » afin de préparer l’examen d’entrée aux écoles formant au métier.
La durée de cette formation est variable afin de permettre à tout un chacun d’en bénéficier selon sa disponibilité ou selon ses objectifs. Elle peut être rallongée ou écourtée selon la demande de l’apprenant.
Pour les titulaires du Bac, la formation comporte 12 cours tandis que pour les non-titulaires du Bac, elle en renferme 13. Les 12 volets de la première formation sont orientés sur 3 grands axes : culture générale et maîtrise de la langue française, techniques de communication, et tests psychotechniques. Les 13 cours de la deuxième formation se subdivisent également en 3 catégories à savoir la connaissance du métier, la maîtrise du français et la préparation à l’examen d’accès aux écoles préparant au métier. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’une de ces formations, merci de remplir le formulaire ci-dessous.