Devenir rédacteur territorial

Devenir rédacteur territorial, c’est devenir fonctionnaire de la catégorie B. Un rédacteur territorial assure la gestion des dossiers qui lui sont confiés et prend certaines décisions qui y sont liées. Il peut exercer principalement dans deux branches : l’administration générale et le secteur sanitaire.
Ce fonctionnaire peut exercer dans pratiquement toutes les administrations et collectivités territoriales : les communes, les communautés d’agglomérations, les conseils généraux, les conseils régionaux ou autres.
Il existe une multitude de profils de poste, d’autant plus que chaque collectivité a son propre organigramme. Ainsi, dans ce métier, un rédacteur territorial peut évoluer rapidement vers d’autres postes : assistant de direction, secrétaire de mairie, coordonnateur de l’action éducative, assistant chargé du recrutement, etc.

Les missions du rédacteur territorial

Les missions du rédacteur territorial varient en fonction de son lieu d’affectation et du profil du poste. Ainsi, s’il travaille dans un service des ressources humaines, il sera chargé de gérer la paie et les carrières ou d’organiser les recrutements et les formations.
Sinon, en tant que coordonnateur, il peut se charger de la mise en place des projets. Dans ce cas, il s’occupe notamment des opérations pour le relogement des personnes, de la valorisation du patrimoine, des activités périscolaires, du développement d’urbanisme, etc.
Un rédacteur territorial peut également assurer des travaux de secrétariat. Par exemple, dans le secteur sanitaire et social, il se verra confier des tâches administratives médico-sociales comme la gestion des dossiers des patients ou des usagers d’un établissement social.

Les qualités du rédacteur territorial

• Une spécialisation dans un domaine précis est un grand plus dans le métier (finances publiques, droit social, ressources humaines…).
• La connaissance des outils bureautiques et des compétences rédactionnelles sont autant d’atouts pour devenir rédacteur territorial.
• De même, le sens des responsabilités, l’esprit d’équipe et la sociabilité sont appréciés dans cette profession.

Statistiques

• Le salaire d’un rédacteur territorial varie en fonction de son échelon et de son grade. Ainsi, un rédacteur du premier échelon gagne environ 1 444 € par mois. (Source : emploitheque.org)
• Généralement, le nombre de postes de rédacteur territorial ouverts et disponibles par voie de concours externe représente 30 % du total des postes à pourvoir.

Les formations CNFDI

Pour vous préparer au concours externe de rédacteur territorial organisé par la fonction publique territoriale, le CNFDI a conçu une formation à distance de rédacteur territorial.
Sa durée est flexible et s’adapte à vos besoins et à votre rythme. Vous pourrez ainsi accélérer ou au contraire, ralentir le rythme d’apprentissage afin de cadrer avec vos objectifs.
Composé de 9 cours par correspondance, le programme d’études se subdivise en 2 grandes parties : la préparation aux épreuves écrites d’admissibilité et la préparation à l’épreuve orale d’admission.
Pour en savoir plus sur cette formation, merci de remplir le formulaire ci-dessous.