Devenir auxiliaire puéricultrice

Devenir auxiliaire de puériculture (ou auxiliaire puéricultrice), c’est s’occuper des enfants dans un centre spécialisé ou à domicile.
Les attributions de ce professionnel dépendent de l’endroit où il exerce : dans une maternité, dans des centres hospitaliers ou PMI (protection maternelle et infantile), dans des crèches ou autres. Il travaille souvent à plein temps, de jour ou de nuit, et durant les jours fériés. Son travail est d’assister une puéricultrice, une éducatrice ou bien une infirmière en veillant au bien-être des nouveau-nés et des enfants en bas âge de l’établissement.

Les missions de l’auxiliaire puéricultrice

Ce travail consiste à prendre soin des tout petits. Au sein d’une maternité ou d’un centre hospitalier, il pèse, mesure, nourrit et fait la toilette des bébés et des enfants. Le métier d’auxiliaire de puériculture le conduit également à conseiller les mères sur les soins à adopter pour leurs enfants. Il assure l’entretien des chambres et du matériel utilisé.
Dans les centres spécialisés (PMI), l’auxiliaire de puériculture peut assister le médecin traitant en mettant à jour les dossiers par exemple. Il veille également à la propreté des lieux et des matériels.
En crèche et en garderie, enfin, il prend tout en main, à commencer par l’hygiène, l’alimentation et même l’apprentissage des plus grands. Pour cela, l’auxiliaire organise des jeux et des activités d’éveil pour développer la socialisation de l’enfant.

Les qualités de l’auxiliaire puéricultrice

• Aimer les enfants est évidemment un préalable pour devenir auxiliaire de puériculture. A la base de ce métier se trouvent en effet la patience, la douceur et la disponibilité.
• Le dynamisme et l’organisation sont des plus afin de mener à bien les activités éducatives.
• L’auxiliaire de puériculture fait preuve d’imagination et possède idéalement des aptitudes pour l’animation afin d’amuser les enfants.
• Vigilance, responsabilité et écoute sont également ses atouts.

Les statistiques

• La grille des salaires pour le métier d’auxiliaire de puériculture varie selon l’âge, les expériences et la localisation. Cependant, en moyenne, il perçoit environ 1 727 euros nets par mois. (source : salairemoyen.com)
• Selon l’INSEE, le nombre de salariés dans la même catégorie est de 61 100 en France.

Les formations CNFDI

Pour ce métier, le CNFDI vous propose une formation à distance en vue de passer le concours d’entrée dans les écoles d’auxiliaire de puériculture.
Cette formation, d’une durée flexible, peut s’organiser selon la disponibilité de l’apprenant. Ce dernier a alors la possibilité de suivre des cours accélérés ou ralentis selon ses objectifs personnels.
Elle comprend 18 cours et prépare aux 2 épreuves du concours : les épreuves écrites d’admissibilité et l’épreuve orale d’admission. Pour en savoir plus sur cette formation, merci de remplir le formulaire ci-dessous.